Mardi 8 septembre 2015, le siège de la Haute autorité de la communication (HAC) a servi de cadre à la cérémonie de tirage au sort de l’ordre de passage des différents candidats aux programmes concoctés dans l’optique de la campagne électorale qui, normalement, démarre, le jeudi 10 septembre 2015. C’était en présence  des représentants de 6 des 8 candidats en lice (ceux du PEDN et du GRUP étaient absents), du représentant du médiateur de la République, d’un huissier de justice, du Ministre en charge des Institutions républicaines,  de la presse massivement mobilisée et de bien d’autres personnalités représentants diverses institutions et départements ministériels (CENI, MATD) et des diplomates.

Pour la présidente de la HAC, Mme Martine Condé, ce tirage au sort est une des dispositions qu’il revient à son institution de prendre pour garantir la transparence et l’équité de la compétition électorale.

« Cette pratique qui s’inscrit dans le souci du traitement équitable de tous les  partis  engagés dans la course  relève de l’une des missions assignées à notre institution. Elle s’engage à accomplir sans complaisance  et à la hauteur de ses prérogatives sa mission d’encadrement d’une communication électorale reposant sur le pluralisme, l’équité et l’égal accès des protagonistes aux médias en vue de conférer à notre démocratie en construction toute sa plénitude »

 Le tirage proprement dit  s’est déroulé devant un huissier de justice et en audience publique. Et c’est la main innocente d’une fillette de 7 ans  qui a tiré les partis politiques, dans l’ordre suivant :

  1. UGDD de Georges Gandhi Faraguet Tounkara

  2. UFR de Sidya Touré

  3. UFDG de Cellou Dalein Diallo

  4. GRUP de Papa Koly Kourouma

  5. BL de Faya Millimon

  6. PEDN de Lansana Kouyaté

  7. RPG Arc-en-ciel d’Alpha Condé

  8. PEG de Marie Madeleine Dioubaté

Deux émissions sont à la disposition des candidats pour qu’ils puissent décliner leurs programmes. Ce sont, le ‘’Temps de convaincre’’ d’une durée de 7 minutes, réservé à chaque candidat ou à son représentant ; et ‘’programmes croisés’’ qui, dans son format, préconise la confrontation des programmes d’au moins trois candidats. Devant trois journalistes dont deux de la télévision nationale et un de la presse privée, les candidats ou leurs représentants vont faire un débat contradictoire autour de leurs programmes respectifs.

Des pages spéciales seront également consacrées au profit des candidats dans les colonnes du quotidien  national Horoya, du bulletin de l’Agence guinéenne de presse (AGP), des journaux privés et sites internet.

Pour voir le  Procès verbal de constat du tirage au sort et le programme complet de passage, cliquer sur Ordre de passage des partis et PV Huissier de justice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>